Balise 5

Pourquoi l’église d’Eus est construite sur les ruines du château ?

Question qui nous envoie à l’histoire de ce petit morceau de la Catalogne.

Le XVIIè siècle est un siècle de guerres qui n’ont pas épargné Eus alors village frontalier avec le royaume de France.

Pour répondre simplement et directement l’église d’Eus a été construite en lieu et place du château médiéval car les troupes françaises d’occupation avaient « désarmé », c’est-à-dire rendu inoffensif, le château. Le donjon a certainement été détruit tout comme on peut imaginer des brèches pratiquées dans le mur d’enceinte. Par al suite le curé du village a réussi à motiver la population pour transformer ce château en église.

les ruines du chateau d'Eus
Les restes du Chateau d’Eus à gauche de l’église

Les Espagnes étaient constituées des royaumes de Castille, de Naples, de Catalogne-Aragon et de nombreux vices royaumes en Amérique. Tous ces différents états avaient un seul souverain, le roi de Castille, nonobstant chaque règne avait ses propres lois, ses propres institutions. Le royaume de Catalogne Aragon était géré par plusieurs gouvernements et parlements. Pour ce qui est d’Eus il s’agissait de la Generalitat de Catalunya aussi appelée : Diputació del General. Dans le cas de la Catalogne, en triturant bien la notion, on pourrait presque parler de démocratie, en tout cas de régime parlementaire. Pour quelque décision que ce soit, le roi devait au préalable demander l’avis du parlement. Dans les faits, la Catalogne était un état indépendant au sein du royaume des Espagnes. Imaginez ce que devait penser un roi de droit divin sur le fait de devoir demander l’avis de la populace avant de lever l’impôt par exemple ! Réciproquement, les catalans supportaient de moins en moins ces rois castillans qui depuis le XVè siècle essayaient toujours de passer outre la Generalitat.

Le chateau d'Eus était une citadelle typique catalane qui resemblait beaucoup à l'actuel chateau de Castelnou
Le chateau d’Eus était une citadelle typique catalane qui resemblait beaucoup à l’actuel chateau de Castelnou

Un fait dégoupilla la grenade : en juillet 1638, les tercios (troupes d’élite( ?) espagnoles) cantonnés non loin de là mirent à sac Palafrugell. L’année 1639 vit de vifs échanges entre Espagne et Catalogne, le roi de la très catholique Espagne accusant la Catalogne de « contrebande » avec la tout aussi catholique France qui pendant la guerre de trente ans était plutôt alliée des puissances protestantes. On est donc dans un contexte de guerre européenne et Eus est juste à la frontière du royaume de France. Eus est aussi pris entre deux guerres, celle qui oppose France et Espagne mais aussi celle qui oppose Espagne et Catalogne.

Printemps 1639, les forces françaises envahissent le Roussillon, le château de Salses sensé protéger la frontière s’est rendu. Les forces françaises s’installeront sur tout le territoire en 1642. Je parle bien du Roussillon, pas des Pyrénées Orientales qui d’ailleurs n’existaient pas à l’époque.

1640, à la suite de toute une série d’événements inutiles de détailler, la Generalitat de Catalogne se voit menacée d’une imminente invasion castillane. La Catalogne à besoin d’une aide militaire et signe un pacte avec le royaume de France 12/12/1640. Puis le 16/01/1641 c’est la proclamation de la République Catalane sous la protection du roi de France. Louis XIII est même proclamé comte de Barcelone.

carte traite pyrénées 1659

Au début, ça marchait plutôt bien pour la Catalogne puisque l’armée franco catalane met en déroute les troupes espagnoles à la bataille de Montjuic le 26/01/1641. Globalement, les troupes françaises ont aidé les armées catalanes à se défendre mais seule la partie Nord de la Catalogne (dont Eus) était réellement occupée. Au bout de quasiment 30 ans de guerre le traité des Pyrénées mit le Nord de la Catalogne à l’intérieur du royaume de France. Evidemment, personne n’a pensé à consulter la Generalitat…

Eus se trouve dans une zone ou l’armée française se sent presque comme chez elle car elle est là en tant que force de maintient de la paix comme on dirait aujourd’hui. Pourtant, ça a du barder autour du village. J’en veux pour preuve le nombre important de plombs et balles de mousquet datant des années 1640-1660 trouvés dans les champs en dessous du village par plusieurs « chercheurs de trésor ».

Les troupes françaises semble t il avaient une grande méfiance des catalans en général et de certaines troupes locales en particulier : les Miquelets parfois appelés fusillers de montagne. Armés de trabucs (tromblons), connaissant parfaitement les lieux, ils étaient tous volontaires et représentaient une menace invisible et permanente pour l’armée française. Tout ce qui pouvait servir de refuge ou de point d’appui à des troupes fut alors détruit ou rendu inoffensif. Le château d’Eus faisait partie de ces constructions potentiellement dangereuses, il fut démoli et ses pierres ont été utilisées pour la construction de l’église Saint Vincent du Haut

Eglise Saint Vincent bâtie sur les ruines de l'ancien chateau fort
L’église Saint Vincent bâtie sur les ruines de l’ancien chateau fort

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.